Nouveaux rendez-vous en italien!

IMG_2016
Les prochains rendez-vous de Scud'it Paris pour parler, apprendre, s'amuser en italien!!!! CINEMA SAMEDI 12 MARS à 16h30 à l'Espace Keller (11, rue Keller 75011) : soirée cinéma "Mio fratello è figlio unico" de Daniele Luchetti avec Elio Germano, Riccardo Scamarcio, Luca Zingaretti, Angela Finocchiaro Les soirées ‘cinéma italien’ durent en moyenne 3 heures et elles se déroulent comme suit: – cocktail de bienvenue – introduction au film par Sonia Arlacchi : un quart d’heure pour présenter l’œuvre, le réalisateur et l’ambiance du film – séance avec projection du film en italien...
Lire la suite

Hommage à Ettore Scola

une-journee-particuliere-poster_331677_10381
Suite au décès du réalisateur Ettore Scola survenu mardi 19 janvier, Scud'it Paris a decidé de lui consacrer la soirée "cinéma italien". Pour rendre hommage au "maestro" qui avait mis en scène les plus grands acteurs de l'age d'or du cinéma italien samedi 30 janvier à 16h30 à l'Espace Keller (11, rue Keller) on va ré - decouvrir UNA GIORNATA PARTICOLARE avec Marcello Mastroianni et Sophia Loren : ce film magnifique sorti en 1977, récompensé d'un César et d'un Golden Globe, raconte une journée particulière, celle du 6 mai 1938. Ce jour-là, tous les Romains sont dans la rue pour assist...
Lire la suite

Cesare non deve morire

cesare
Samedi 28 novembre 2015 à l’Espace Keller aura lieu la première séance dédiée au cycle   “il cinema si mette in scena”: Cesare deve morire des frères Taviani. Année 2012 Prix: Ours d’Or au Festival de Berlin Cinq David de Donatello 2012 I Registi I fratelli Taviani, nati all’inizio degli anni Trenta, fanno parte di quella generazione di artisti che hanno fatto grande il cinema negli anni Sessanta e Settanta. In quegli anni in Italia si è cercato di promuovere un “cinema politico” ma senza trascurare lo spettacolo e il rapporto con il grande pubblico. Per i Taviani la notoriet...
Lire la suite

Hommage à Michelangelo Antonioni

antonioni
La mediateca di Parigi ha presentato una bella ed esaustiva  mostra dedicata a Michelangelo Antonioni. Entrando nella sala ci si sente subito immersi dai suoni e dalle immagini dei suoi film. Si inizia con il bianco e nero e il volto sensuale di Lucia Bosè. Con lei Antonioni aveva condiviso il debutto cinematografico, protagonista di Cronaca  di un amore (1950) e di La signora senza camelie (1953). I dialoghi e i corpi di questi primi film ci invitano a  ricordare cosa fosse la borghesia italiana di quegli anni. Lontana dai giorni nostri e rarefatta, contornata da pellicce, bicchieri con su...
Lire la suite