Étudier à Rome

Un séjour dans la ville éternelle.

Les élèves inscrits à  Scud’it Paris ont une réduction de 10% sur tous les cours de langue italienne de Scudit Rome.

Toutes les personnes qui s’inscrivent à Scudit Roma par l’intermédiaire de Scudit Paris ont droit à une réduction de 10% sur le prix de n’importe quelle formule de cours, à tout moment de l’année, y compris les séjours suivants :

  1. Deux semaines à Rome 2015 : « les Merveilles de la Rome ancienne et moderne » (15 – 28 mars 2015)
  2. Une semaine à Istanbul : « La deuxième Rome » (3 – 10 mai 2015)
  3. Une semaine à Scudit Roma : « Rome vécue comme un romain »

 

1. Deux semaines à Rome 2015 : les Merveilles de la Rome ancienne et moderne

Programme spécial de langue italienne, culture et histoire de l’art.

Deux semaines à Rome est un cours en immersion complète dans la ville éternelle. Il inclut des cours d’italien le matin, suivis de conférences culturelles et de visites guidées dans les lieux historiques mais aussi ceux moins connus du grand public pendant l’après-midi. Le programme varie chaque année. Des activités variées (dégustation de vins, soirées à thème, spectacles, etc.) sont également prévues.

Une manière de s’immerger complètement dans l’atmosphère unique de la ville, où présent et passé s’entrecroisent.

Le programme deux semaines à Rome 2015 se déroule du 15 au 28 mars 2015. Le fil rouge de cette année est la fusion insoluble entre le moderne et l’ancien, entre un passé simple et un présent qui, à Rome, se rencontrent et parfois s’affrontent de manière presque constante. Les parcours de cette année comprennent des lieux de grande beauté : certains très connus et d’autres inconnus même pour les romains car difficilement accessibles. Et comme toujours, il y aura de la place pour le vin, la musique et tout ce que Rome peut offrir à qui vient lui rendre visite.

Lundi 16 mars

Matin – cours de langue et de culture italienne à l’école

Après-midi – le campo Marzio septentrional, de Auguste à Meier

Entre le Tibre et la via del Corso, non loin de la place du Peuple, se trouve un lieu qu’Auguste avait consacré à sa famille et à lui même à partir de 28 av. JC. Là se trouvaient son horloge solaire, la sépulture dynastique de la GENS GIULO-CLAUDIA et un autel dédié à la paix apportée par le premier empereur romain. Aujourd’hui ces monuments se retrouvent dans un contexte très différent de l’orginal : le grandiose mausolée de l’empereur Auguste est au centre d’une place d’époque fasciste, tandis que l’ARA PACIS est à l’intérieur d’un complexe ultramoderne terminé en 2006 par l’architecte américain Richard Meier. De là, en empruntant via di Ripetta, qui porte le nom de la porte du XVIIIème siècle qui se trouvait sur la rive du Tibre, et via Margutta, la rue des vacances romaines de Gregory Peck et Audrey Hepburnm on arrive à la place d’Espagne.

Mardi 17 mars

Matin – cours de langue et de culture italienne à l’école

Après-midi – Villa Giulia : une maison de la Renaissance pour les étrusques anciens.

Au Nord de Villa Borghèse, se trouve une villa construite par le Pape Jules III entre 1550 et 1555. C’est un exemple splendide de villa de la Renaissance suburbaine, inséparable du jardin : un jardin construit de manière architectonique, articulé en une série de trois cours intérieures, avec des terrasses reliées par un escalier scénographique, des nymphes et des fontaines décorées de sculptures. Les plus grands artistes de l’époque ont participé au projet et à la réalisation de la Villa : Vasari, Vignola et Ammannati. A partir de 1889, grâce au matériaux retrouvés au cours des explorations archéologiques toujours plus nombreuses dans l’ETRURIA méridionale (correspondant aujourd’hui au haut-Latium), Villa Giulia est devenue le musée le plus représentatif de la civilisation étrusque. Il accueille non seulement certaines des plus importantes créations de cette civilisation mais aussi des produits grecs de grande facture.

Mercredi 18 mars

Matin – Cours de langue et de culture italienne à l’école

Soirée surprise

Jeudi 19 mars

Matin – Cours de langue et de culture italienne à l’école

Après-midi – Quartier San Lorenzo : une basilique constantine sous les bombes.

19 Juillet 1943. Rome est occupé par les Allemands. Depuis une hauteur de 6000 m, à la verticale de la gare de marchandises de San Lorenzo, Lucky Lady, un bombardier américain se met à larguer. Le bombardement de la ville commence à San Lorenzo et c’est le quartier le plus durement touché. La Basilique de Saint-Laurent hors les murs, une des plus belles et particulières églises de Rome est gravement endommagée. Cette construction du XIIIème siècle contient en son sein une construction du VIème siècle. En se promenant dans les rues de ce quartier, anarchique et fasciste par tradition, on arrive (ironie ou paradoxe ?) à la très fasciste cité universitaire de la Sapience, construite par un groupe important d’architectes rationalistes.

Vendredi 20 mars

Matin – Cours de langue et de culture italienne à l’école

Après-midi – libre

Samedi 21 mars

Mer, soleil et archéologie

Une excursion au Sud de Rme, dans la province de Latina. L’OASI DI NINFA, la mer de Gaète et de Sperlonga, l’archéologie et l’art de Cori et Sermoneta constituent les grandes beautés d’un paysage très varié et de mutations et de surprises continues. Déjà les antiques Romains fréquentaient ces Lieux : à Sperlonga, l’empereur Tibère avait fait construire sa grandiose villa au bord de la mer. Mais pas seulement : au Moyen-âge, les comtes Caetani, propriétaire d’un énorme territoire de cette région avaient édifié leur château-forteresse à Sermoneta. Nature suggestive, art, archéologie, mais aussi relax sur la plage et on espère, au soleil.

Lundi 23 mars

Matin – Cours de langue et de culture italienne à l’école

Après-midi – au pied du Capitole : l’histoire de l’Italie d’aujourd’hui.

Place Venise, à l’intérieur du monument Vittoriano, édifice construit en l’honneur du roi Vittorio Emanuele II, à la fin du XIXème siècle, se trouve un musée que peu connaissent : le musée centrale du Risorgimento. Mais qu’est-ce que le Risorgimento ? Cette période de l’histoire d’Italie durant laquelle la péninsule est devenue celle que nous connaissons aujourd’hui, en obtenant d’abord l’indépendance puis l’unité nationale et réunissant les états composites en un seul Etat – le Royaume d’Italie. Le musée est l’occasion de reparcourir cette longue histoire en observant les lunettes de Mazzini, les bustes de Cavour et le jean de Garibaldi.

Mais cela ne se termine pas là : Avec l’aide de quelques photos et d’un peu de fantaisie, nous visiterons également une autre place Venise, celle qui existait avant que les évènements post-unité d’Italie et fasciste en altérèrent à jamais son aspect.

Mardi 24 mars

Matin – Cours de langue et de culture italienne à l’école

Après-midi — Sur la Casilina : Catacombes paléochristienne dans une banlieue moderne.

Au troisième mille romain de l’antique via Labicana, aujourd’hui via Casilina, se trouve un endroit appelé Ad duas Lauros, probablement pour les deux lauriers qui s’y trouvent. Le complexe était formé du Mausolée de Hélène, la mère de Constantin, d’une basilique aujourd’hui enterrée, des restes du cimetière des Equites sigulares, la garde à cheval de l’empereur et des catacombes des saints Marcellino et Pierre. Il s’agit d’un lieu sépulcral, un des plus grands jamais construit à Rome, décoré d’une série de peintures murales qui font de lui une vraie pinacothèque paléochristienne unique au monde. Fermé au public pendant de longues années, nous pouvons finalement aujourd’hui admirer ensemble de nouvelles et très récentes découvertes archéologiques.

Mercredi 25 mars

Matin – Cours de langue et de culture italienne à l’école

Après-midi — Conference de Roberto Tartaglione : entre le Risorgimento et l’Italie de l’après Berlusconi.

« Tra il Risorgimento e l’Italia del Dopo-Berlusconi »

Jeudi 26 mars

Matin – Cours de langue et de culture italienne à l’école

Après-midi — Sur l’Aventin entre les orangers et les roses.

Devant le Palantin, juste au-dessus du cirque Maxime, se trouve une colline étrangement silencieuse, verte et fleurie. c’est l’Aventin, un quartier urbanistiquement moderne mais qui comporte des témoignages anciens comme quelques églises médiévales. Parmi elle, la très belle Sainte Sabine construite au Vème siècle sur la tombe d’une matrone romaine, qui expose encore parfaitement conservé un magnifique portail d’entrée, le plus ancien exemple de sculpture en bois paléochristienne. Entre les orangers de la collines et ses restes anciens, nous visiterons un surprenant site archéologique mais dans une zone très connue, habituellement fermée au public.

Vendredi 27 mars

Matin – Cours de langue et de culture italienne à l’école

Après-midi – Une rencontre pour dire au revoir avant le départ.

Coûts et inscriptions

Il est possible de s’inscrire au cours Deux semaines à Rome mars 2015 « les Merveilles de la Rome ancienne et moderne» en choisissant parmi les formules suivantes :

  • FORMULE COURS COMPLET

– comprend les cours d’italien et toutes les activités indiquées dans le programme ( à l’exception du voyage et de l’hébergement)

cours complet 900 €

  • FORMULE COURS ET LOGEMENT

– comprend les cours d’italien, toutes les activités indiquées dans le programme et l’hébergement pour 13 nuits en chambre double ou individuelle dans un hôtel du centre ville, ou dans un logement «étudiant» (chambre individuelle ou double dans un appartement privé avec usage de la salle de bain et de la cuisine en commun, à partager avec les autres occupants de l’appartement. Les chambres doubles sont réservés aux personnes venant en couple).

cours complet et chambre individuelle à l’hôtel : 2 000 €

cours complet et chambre double à l’hôtel : 1 700 €

cours complet et chambre individuelle en appartement privé : 1 300 €

cours complet et chambre double en appartement privé : 1 200 €

  • FORMULE ACTIVITES SEULES

comprend uniquement les activités culturelles et exclut le cours d’italien : 550 €

  • FORMULE UNE SEULE SEMAINE

Pour ceux qui n’ont qu’une semaine de libre. Cette formule est possible uniquement si le nombre de participant n’atteint pas 27 personnes. Contacter le secrétariat.

 

2. La deuxième Rome, avec Giula Grassi

Programme Spécial Scud’it Roma du 3 au 10 mai 2015

Pourquoi Istanbul ?

Istanbul est appelée très justement la deuxième Rome. Ce n’est pas un hasard si son ancien nom est Constantinople, la ville que l’empereur Constantin refonda en 330 comme la «nouvelle Rome»

Le nom moderne dérive de la phrase grecque Eis ten polin (εις την Πόλην), c’est à dire « vers la ville, celle-là est la ville».

La ville c’est elle : comme ce fut Rome pendant un temps, avec les siècles, Constantinople est devenue le symbole de la civilisation, de la culture, de la puissance et de la richesse.

Nous nous promènerons entre les mosquées autrefois églises, découvrirons des citernes imposantes, nous admirerons les plus beaux mosaïques de l’histoire, nous resterons enchantés par le charme, la beauté et les couleurs de la corne d’Or.

Tout cela au milieu d’une ville très vivace, riche d’atractions moderne et d’une activité commerciale frénétique qui  trouve son expression la plus pittoresque dans le bazar. C’est entre autres ce que nous souhaitons vous faire découvrir. Toutes les visites sont en italien..

Dimanche 3mai

Jour d’arrivée

Lundi 4 mai

Matin : de Bysance à Istanbul, le long de la Mésé

Après-midi : Les Ottomans et les Génois sur la Corne d’Or.

Mardi 5 mai

matin : à la recherche du grand palais des empereurs

après-midi libre

Possibilité de faire une croisière sur le Bosphore.

mercredi 6 mai

Matin – Fatih, la colline du Conquérant

Après-midi – le musée archéologique

Jeudi 7 mai

Matin – Mosaiques et palais impériaux dans une zone «périphérique»

Après-midi libre

possibilit2 de visiter la mosquée bleue en restant dans le centre, le grand bazar…

Vendredi 8 mai 

Matin : entre l’enceinte de la ville et la mer : le quartier ancien de Psamatia

après-midi – Excursion aux iles des Princes.

Samedi 9 mai 

Matin : par delà la Sublime Porte : Dans le palais des sultans

Après-midi libre. possibilité de visiter le quartier de Ortakoy sur le Bosphore, et le très beau parc Yildiz avec le somptueux palais Dolmabahce. Au retour, faire un saut au bazar des épices pour rapporter quelques fruits secs et épices parfumées-

Dimanche 10 : jour du départ

Le prix du programme spécial «La deuxième Rome : à Istanbul avec Giula Grassi» est de 850 euros.

Le coût comprend toutes les activités du programme (exception faite de celle suggérées pendant les après-midis libres, naturellement), et inclut donc tous les billets d’entrée des lieux que nous visiterons. Les frais de repas ou de boissons sont exclus. Vous aurez ainsi la possibilité de déjeuner ensemble ou séparément pendant la pause du midi ; nous nous retrouvons après une ou deux heures pour continuer l’excursion.

Quelques informations sur les activités supplémentaires : 

En ce qui concerne le vol et l’hébergement, chacun peut s’organiser comme il préfère en fonction de ses disponibilités et de ses exigences. Nous communiquerons avant le 15 janvier 2015 l’hotel ou séjournera le staff de Scudit à Istanbul. La zone privilégiée pour l’hébergement est celle de la place Taksim, et nous conseillons donc aux participants de choisir un hotel dans cette zone (qui est d’ailleurs bien fourni en ce sens), ou de se renseigner directement auprès de l’école info@scuditparis.net

Avant le 15 janvier, nous vous confirmerons si le quota minimum de participants a été atteint. (10 personnes). Une fois cette confirmation faite, nous vous demanderons d’envoyer un accompte de 450 Euro pour réserver définitivement votre participation. Vous aurez alors tout le temps pour procéder à la réservation de votre vol et de votre hébergement, qui grace au laps de temps restant avant le voyage pourra se faire à des prix attractifs.

 

3. Une Semaine chez SCUDIT

Pour qui a seulement une semaine à disposition :

suivre les cours d’italien et avoir la possibilité de découvrir la ville éternelle, en compagnie de l’enseignant, non pas comme un touriste mais en vivant l’expérience comme un Romain.

Ceci est fait pour vous !